BOURDAIS:Sébastien BOURDAIS/ Fierté et esprit revanchard…

Publié le par MAVERICK



16/03/08 15:24

Pour les fans manceaux de Bourdais !


Discrets et passionnés, les admirateurs de Sébastien Bourdais ont suivi avec fierté et une pointe d'esprit revanchard la première course en F1 de leur champion en Australie, dimanche matin dans l'enceinte du circuit des 24 Heures du Mans, où le pilote Toro Rosso à grandi.

« C'est une grande joie d'être rassemblé pour cet événement mais Sébastien aurait sa place dans n'importe quelle écurie », assure Jean-Claude, dont l'avis est manifestement partagé par la petite cinquantaine de supporteurs qui l'entourent.

Sébastien à Melbourne

Sa course lui permet de remettre Briatore à sa place », poursuit-il en arborant une chemise officielle que le pilote portait du temps du ChampCar, dans l'écurie Newman/Haas. « Même si elle avait été trop petite pour moi, je l'aurais acheté quand même... »

Les admirateurs du pilote, qui ont monté le "Club Sébastien Bourdais" en 2003, n'ont effectivement pas pardonné au patron italien de Renault d'avoir écarté trop longtemps leur poulain, premier français titulaire dans le paddock depuis quatre ans, et ne se privent pas de le faire savoir.

« Regardez la Renault... et Briatore », se moque gentiment le président du club Philippe Morancais, repris par l'assemblée qui hue timidement en cœur.
« Il n'a pas fait une faute et deux points, c'est bien », se rassure Patrick, qui porte une casquette à peine sortie de l'emballage sur laquelle est rappelé le palmarès américain du Français de 29 ans et ses quatre titres de champion de ChampCar. « Cela va montrer à tous ces teams-managers qu'on aurait dû lui donner sa chance il y a quelques années. Ce n'est pas le talent qui lui manquait, mais simplement un volant. »

Pourtant, malgré les deux écrans géants, l'ambiance est feutrée. Ou studieuse, à voir les mines concentrées des spectateurs. La faute autant à la diffusion en différé de la course qu'à l'âge respectable du public... 
« Il est 4ème », ose l'un des 250 membres recensés à 13 tours de l'arrivée, alors que Bourdais s'est élancé en 17ème position. « On suivait ses courses de la même façon en ChampCar », se souvient Alain, restaurateur et hôte de la matinée. « Là, on ne le voit pas beaucoup mais l'an passé, il était tout le temps à l'écran. »


Bourdais en action

« On a commencé à l'aider financièrement quand il avait 16 ans, pour l'aider à boucler sa saison » poursuit Mr Morancais. « Quand il va être devant, vous allez voir, l'ambiance va monter. »

Les évènements lui donnent pourtant tort et le public, qui guette ses apparitions télévisées, se perd alors en conjectures tactiques. « Ils n'arrivent pas à le rattraper », s'extasie l'un. « T'as reconnu son casque », lui répond l'autre. « Nous on ne sait pas mettre l'ambiance, on est des tristes », rigole un troisième.

Un long murmure parcours pourtant la salle quand un panache de fumée blanche s'échappe de sa voiture, l'obligeant à abandonner à deux tours de l'arrivée.

Mais la salle réagit vite en acclamant vigoureusement son champion qui pousse la porte de l'Histoire en marquant des points lors de son entrée dans la série... pour un trop bref instant d'émotion enfin dévoilée.

D’après AFP 

**MAVERICK**

Publié dans F1-Sébastien BOURDAIS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Javou il est tro bien ton site!!!!Moi ossi je sui fan de Bourdais et de tou ce ki touche la F1!!!
Répondre