Affaire de l'enfant du lac: l'étau se resserre autour de l'ex-ami

Publié le par MAVERICK

édition du mardi 03 juin 2008

Des recherches dans une rivière...

La jeune femme qui hébergeait Cédric H. à Saint-Hilaire-de-Riez aurait joué un rôle important dans ses aveux. C'est elle qui aurait d'abord parlé aux gendarmes, contraignant ensuite son ami à ne plus nier les faits. Placée en garde à vue dès dimanche, en même temps que l'ex-concubin d'Anne Deriez, elle était toujours entendue hier soir à la gendarmerie de Challans.

Les révélations de Cédric, ce mécanicien originaire du Val-d'Oise, qui n'avait pas de « réputation » particulière dans la région, même s'il était connu pour des faits de violences, n'ont pas empêché les investigations de se poursuivre hier.

Vers 14 h, des plongeurs, encadrés par une dizaine de gendarmes, ont procédé à des recherches dans le Ligneron, une petite rivière à Notre-Dame-de-Riez, en présence du principal suspect, arrivé menotté. Les enquêteurs semblaient rechercher un objet perdu dans l'eau. Peut-être l'arme du crime.


Des plongeurs ont passé au crible la rivière du Ligneron,
 en présence du principal suspect, à la recherche d'un objet.

Quant à Antoine, 8 ans, trois jours après qu'on a tenté de le noyer dans le lac d'Apremont, il a quitté hier matin le CHU de Nantes. « Très marqué » mais avec des ressources manifestes, il a été confié à son grand-père, Michel Deriez, suivant une ordonnance de placement provisoire du procureur de La Roche-sur-Yon. Tout au long de son séjour à l'hôpital, le garçon a été suivi psychologiquement . Lui reste maintenant à retrouver le rythme d'une vie « normale ». Et à se reconstruire



Top classements des meilleurs blogs weblogs

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.

**MAVERICK**

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
et la femme sans tete et sans bras    t''as pas d'infos......
Répondre