Roland GARROS:Finale Hommes,cet après midi...

Publié le par MAVERICK

Le roi et son prince

les clés de la fdi ...inale de Roland Garros
entre Roger Federer et Rafael Nadal.
L’Espagnol n’a encore jamais perdu sur la terre battue parisienne.


Les enjeux :

Rafael Nadal s’est déchargé d’un poids en sortant Novak Djokovic en demi-finales : il est assuré de conserver sa 2e place au prochain classement ATP publié lundi matin. Son véritable objectif est de venir titiller d’un peu plus près Roger Federer mais la hiérarchie ne devrait pas être chamboulée sur ce tournoi, les deux joueurs étant déjà présents à ce stade de la compétition en 2007. L’Espagnol ne vise donc rien d’autre qu’un 4e sacre consécutif à la Porte d’Auteuil, comme un certain Björn Borg. Il n’a jamais connu la défaite à Roland Garros et n’a même jamais été poussé dans un 5e set décisif. Cette saison, il a toutefois été battu une fois sur terre battue par Juan Carlos Ferrero, à Rome. Ce dernier avait profité de ses ampoules au pied. Il n’empêche qu’il a remporté 22 matches sur la surface cette année avec trois nouveaux titres (Monte-Carlo, Barcelone et Hambourg). Roger Federer en a raflé un à Estoril, où il avait décidé de débuter sa préparation avec son nouveau coach José Higueras. Il a perdu deux finales, à Monte-Carlo puis Hambourg, à chaque fois face à Nadal.

La tactique :

Tout le monde en rêve mais Roger Federer a encore du mal à venir au filet. Contre Rafael Nadal, il semble que ce soit l’unique solution. Le Suisse avait pourtant tenté de belles escarmouches à Monte-Carlo mais n’a pas renouvelé l’expérience à Hambourg, où, il est vrai, le terrain de jeu ne s’y prête guère. Si la stratégie est encore mise de côté, il faudra donc trouver d’autres options. Son revers, même s’il est plus varié que par le passé grâce aux conseils de José Higueras, sera martyrisé par le lift de Nadal. Pour les reste, Julien Benneteau donne sa théorie : «En coup droit, il peut faire les deux : sortir du court en longueur et côté latéral. Si l'on va fort de ce côté, le contre peut être terrible. C'est là qu'il est très, très bon. Il sert bien. Sa seconde balle gicle beaucoup, rebondit très haut, est dure à attaquer». Peut-être plus que son revers, le service et le coup droit de Federer (très irrégulier en demies) seront la clé du match.

La fraîcheur physique :

Lequel des deux joueurs a passé le plus de temps sur les courts ? Roger Federer, de peu. S’il était encore au coude à coude avec Rafael Nadal avant les demi-finales (10h03 contre 10h02), le Suisse a pris du retard depuis son match épique face à Gaël Monfils. Il s’est ainsi dépensé 13h07 au total, contre 12h50 au Majorquin. La fraîcheur physique ne sera donc pas un élément déstabilisateur pour l’un ou pour l’autre, d’autant que la chaleur n’a jamais vraiment été de mise au cours de la quinzaine. Les ampoules et les vertiges ne sont plus un problème pour Nadal alors que Federer ne s’est jamais plaint de quoi que soit depuis quinze jours.

Les stats’ :

Rafael Nadal n’a toujours pas lâché le moindre set en six rencontres depuis le début du tournoi. C’est la deuxième fois, après 2007, qu’il atteint la finale des Internationaux de France sans avoir perdu un set tout au long de son parcours. Depuis le début de l’ère Open, seuls deux joueurs, Björn Borg (en 1978 et 1980) et Ilie Nastase (en 1973), sont parvenus à remporter le tournoi sans perdre un seul set. Depuis le début de la quinzaine, Rafael Nadal n’a abandonné que 37 jeux en six rencontres, soit une moyenne de 6 jeux par match. Sur les trois dernières années, il présente un bilan sur terre battue de 114 victoires pour 2 défaites, série entamée à Monte-Carlo en 2005 !

Roger Federer peut également trouver un motif d’espoir dans les chiffres. Le Suisse dispute cette année ses 10es Internationaux de France et a encore de belles saisons devant lui. Thomas Muster s’est imposé lors de sa 10e participation… Des champions comme Andre Agassi ou Andres Gomez ont attendu leur 11e présence à Roland Garros pour décrocher le titre.


Les confrontations directes :

Rafael Nadal mène 10 à 6 dans ses confrontations directes avec Roger Federer. Fait intéressant, sur ses dix succès, neuf se sont déroulées sur terre battue et trois à Roland Garros. En demi-finales en 2005 puis en finale les deux années suivantes. Surtout, il n’a perdu qu’une seule fois sur terre battue. C’était à Hambourg la saison dernière. Mené d’un set, le Bâlois avait évolué à un niveau de jeu exceptionnel pour ne laisser que deux petits jeux (2/6 6/2 6/0). La seule fois où le Suisse lui a vraiment donné du souci, outre à Hambourg, c’était à Rome en 2006 (6/7 7/6 6/4 2/6 7/6). L’Espagnol avait même sauvé plusieurs balles de match. A noter qu’il s’agit de l’un de ses deux seuls matches disputés en cinq sets sur la brique pilée. Le premier était survenu toujours à Rome en 2005 et avait été remporté devant Guillermo Coria.


Ce qu’ils pensent l’un de l’autre :

Plus que les autres années, Roger Federer semble très détendu à l’idée d’affronter son meilleur ennemi : «J’aime le challenge de l’affronter. Je pense que j’ai toujours fait de bons matches sur terre battue face à lui. C’est tout de même sa surface préférée et j’arrive à le mettre en danger. Il ne faut pas oublier que je suis le seul à l’avoir battu en finale (Ndlr : A Hambourg en 2007). Chaque année, je me sens mieux. J’ai progressé depuis un an, j’ai plus d’expérience, j’ai plus de choix de coups dans ma raquette. J’ai plus de solutions pour le gêner, c’est sûr».

Rafael Nadal ne manque jamais de bons mots pour saluer son adversaire : «Jouer Federer est spécial. C'est un joueur différent. La tactique est souvent différente. Je ne sais pas si c'est le meilleur joueur de l'histoire, mais il est là. Il y a longtemps qu'il n'a pas joué un mauvais match. Il est très solide».


Bon Match à TOUTES et à TOUS......
Un pronostic,pour le vainqueur
ROLAND GARROS 2008  ?




Top classements des meilleurs blogs weblogs

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.

**MAVERICK**

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
BonsoirBien voilà Roland Garros c'est fini est c'est le meilleur qui a gagné Nadal il est quand même fort non !!! Je n'ai pas beaucoup de temps aujourd'hui je rentre de vacances et je repars, je reviendrais donc plus tard voir ton blog.<br /> Bisous a bientôt 
Répondre