NANTES:affaire de la Femme sans tête et san bras.....

Publié le par MAVERICK


A la demande " PANORAMAX ", je vous mets un article
au sujet de cette sordide affaire de
femme sans tête et sans bras...

RAPPEL DES FAITS...

jeudi 12 juin 2008
Vertou secouée par la macabre découverte

Un promeneur a découvert une valise contenant le tronc d'une femme dans la Sèvre, mardi, à Beautour. Hier, les riverains s'y posaient des questions.

L'atmosphère. Devant un groupe d'enfants qui s'amusent ce mercredi matin sur la grande plaine de jeux de la cale de Beautour, au bord de la Sèvre Nantaise, à Vertou, des policiers municipaux donnent un coup de main aux gendarmes pour tendre les limites d'un immense périmètre protégé. Tôt hier matin, le secteur était totalement bouclé, à la grande surprise des nombreux amateurs de ce coin pittoresque aux portes de Nantes. Pourtant, la nouvelle commence déjà à faire le tour du bourg.

Dans les bars, une question est sur toutes les lèvres : qui donc a découvert la valise, mardi soir ? Elle contenait le tronc d'une femme enveloppé dans un sac poubelle. Dans les instants qui ont suivi la macabre découverte, le village a changé d'allure. Des gendarmes ont investi le secteur.

Un hélicoptère survolait la zone tandis que des plongeurs s'activaient dans la Sèvre. Les recherches se sont même poursuivies la nuit. « On s'est demandé ce qui se passait quand des projecteurs ont été allumés... », raconte une riveraine. « C'est complètement dingue ce qu'on voit, même ici », souffle un commerçant.
Les recherches
. Hier, quatre plongeurs se sont échinés dans un secteur allant du pont du périphérique à la cale de Beautour. Aujourd'hui encore, sept hommes sont attendus. Ils recherchent la moindre trace : une autre partie du corps de la victime, une arme, un sac à main... « Tous les moyens techniques et humains sont mobilisés pour cette enquête », indiquaient, hier soir, le procureur Xavier Ronsin et le colonel de gendarmerie Auffret. Une cinquantaine de gendarmes dont une vingtaine d'enquêteurs sont sur l'affaire dirigée par la section de recherche d'Angers.
Qui est la victime ?
C'est le mystère. On sait tout juste qu'elle avait entre 50 et 60 ans, et mesurait un peu moins d'1m60. Ses empreintes digitales ont été brûlées. Des échantillons ADN ont été envoyés dans un laboratoire. Des analyses approfondies sont effectuées pour savoir si elle a subi des opérations chirurgicales, telles que des réductions de fractures, permettant de l'identifier. Son profil ne correspond à aucune disparition signalée.
L'appel à témoins. Priorité 
: identifier la victime. Mais aussi, un riverain dit avoir vu un homme tirer une valise mardi matin, entre 7 h et 8 h, dans le secteur. C'est la piste numéro 1 des enquêteurs. Ils travaillent aussi sur un fourgon suspect qui leur a été signalé. Un numéro vert a été mis en place : 0800 007 018.


vendredi 13 juin 2008

Corps dans une valise : enquête tous azimuts
Environ 70 gendarmes travaillent sur le dossier.
Deux obsessions :
identifier la victime ou remonter la piste du suspect.

 

Publié dans ** NANTES - 44 **

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Q
faut le faire  ,   on ferai meme pas ça  a un chien  
Répondre
Q
j'etais a nantes cette journèe   , mais au restaurant    haahahah
Répondre
M
clip fete des peres ici   bon week end  Marcel http://www.dailymotion.com/video/x5rve5_fete-des-papas_creation
Répondre