Nantes :Agressions sexuelles d'étudiantes ...

Publié le par MAVERICK


un suspect écroué

Un homme de 41 ans a été interpellé lundi à Nantes.
Il est soupçonné d'avoir agressé sexuellement deux étudiantes
en octobre et décembre.
Il nie les faits.
Il a été écroué hier soir.

Les deux jeunes femmes sont formelles. Sûres de reconnaître les yeux, la bouche de leur agresseur. Le suspect a été interpellé lundi par la brigade des moeurs au terme d'une enquête rondement menée. Ce Nantais de 41 ans est soupçonné d'avoir forcé le domicile de deux étudiantes, au petit matin, le 14 octobre et le 2 décembre.

 

La première agression a eu lieu quartier Chaussée de la Madeleine. Un agresseur a fondu sur une jeune étudiante de 19 ans qui s'apprêtait à partir à l'université. Sous un prétexte fallacieux, l'homme, les traits dissimulés, a entraîné sa victime dans son appartement pour l'agresser sexuellement. Le 2 décembre, le même homme a frappé dans le quartier Saint-Félix. Le visage masqué par un sac poubelle, il a bousculé une étudiante de 20 ans qui quittait son appartement. Une fois à l'intérieur du logement, il s'est emparé d'un couteau de cuisine. Il a alors attaché sa victime dans sa chambre et a abusé d'elle.

Lourd casier judiciaire

Les enquêteurs nantais étaient sur des charbons ardents, d'autant que d'autres affaires de moeurs non résolues ont éclaté depuis la rentrée. Ils ont multiplié les investigations tous azimuts et les recoupements. La perspicacité d'un policier s'est révélée décisive. Lors d'un banal contrôle, le fonctionnaire avait noté le comportement bizarre d'un homme.

Le policier a, plus tard, fait le rapprochement entre son souvenir et le signalement du suspect donné dans cette affaire. Le lourd casier judiciaire de l'intéressé a conduit les enquêteurs à considérer la piste comme très sérieuse. Le suspect a en effet été condamné à de nombreuses reprises. Notamment pour tentative de vol à main armée doublée d'agression sexuelle. Il est connu pour d'autres faits d'agressions sexuelles mais aussi des faits d'exhibition et d'extorsion de fonds.

Il nie les faits

À son domicile, les policiers ont retrouvé des vêtements similaires à ceux décrits par les victimes. Les enquêteurs ont également retrouvé des témoins qui ont vu le suspect roder dans les quartiers où sont survenues les agressions. Placé en garde à vue, ce dernier nie farouchement les faits.

Hier soir, il a été mis en examen pour agressions sexuelles aggravées et séquestration. Le juge des libertés et de la détention a ordonné son placement en détention provisoire.


N'hésite pas à visiter et à t'inscrire à ma nouvelle communnautés

pour FILLES et GARCONS...

ainsi qu'à ma communautés sur NANTES et le 44

Un p'tit vôte pour mon site...???
Merci.
Top classements des meilleurs blogs weblogs

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.

 **MAVERICK**

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article