Ferrari 248 F1 : aileron arrière flexible?

Publié le par Maverick-Olivier

"Ross Brawn prépare sa contre-attaque..."

Photo F1-Live.com

Ross Brawn ne plie pas, lui !

L'histoire de l'aileron avant mobile de la Ferrari 248 F1 étant maintenant réglé, certains s'en prennent maintenant à l'aileron arrière de cette même monoplace qui d'après eux serait flexible...

En pointe des équipes qui se plaignent de la flexibilité de l'aileron arrière de la 248 F1, il y a Honda et en particulier son directeur technique Geoffrey Willis. Le seul qui a clairement fait entendre sa "voix" en écrivant à la FIA après la course d'Imola pour signaler ce qu'il considère comme une anomalie.

Ross Brawn, le directeur technique de la Scuderia Ferrari, lance maintenant sa contre-attaque. Les Rouges n'ont pas l'intention de se laisser marcher sur les pieds...

"Si quelqu'un devait déposer une réclamation contre nous, nous ferions immédiatement partir une réclamation à notre tour - affirme Ross Brawn dans les colonnes du Auto Motor und Sport - nous avons plusieurs vidéos qui démontrent que sur certaines monoplaces il y a des éléments aérodynamiques qui se déforment lorsque la voiture est en action.Si nous devons juger de la conformité d'une monoplace sur la base des enregistrements vidéos, alors toutes les monoplaces sont illégales."

Cependant, lorsque Geoff Willis a écrit à la FIA, c'était pour lui demander une clarification du règlement et pas forcément pour que l'aileron arrière de la 248 F1 soit interdit.

C'est ce que Nick Fry, directeur de l'équipe Honda, expliquait la semaine passée dans l'hebdomadaire Autosport. "Si Ferrari fait quelque chose que nous ne pouvons pas faire, il y a lieu d'intervenir. Ensuite, c'est à la FIA à mettre tout le monde au même niveau. C'est la démarche de Willis et maintenant le dossier est entre les mains de la FIA."

** maverick **


Publié dans FORMULE1-Saison 2006

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article