Médicaments inversés : l'infirmière du CHU conteste sa radiation à vie

Publié le par MAVERICK



Ça faisait près de 20 ans qu'elle était infirmière au Centre hospitalier de Nantes. Mais un soir de 2005, elle a interverti par inadvertance les médicaments de deux patients. Résultat : l'un d'eux doit être transféré d'urgence en réanimation. Il s'en remettra, heureusement.

Le 7 octobre 2005, le directeur du CHU a prononcé la révocation définitive de l'infirmière et sa radiation des cadres. Estimant la sanction trop lourde, l'infirmière a multiplié les recours auprès des instances. En 2006, elle a obtenu du conseil supérieur de la fonction publique hospitalière une sanction ramenée à deux ans de suspension de ses fonctions, dont 18 mois avec sursis. Mais le Conseil d'État a finalement cassé cette décision « au regard de la gravité des faits ».

Le dernier recours était examiné hier devant le tribunal administratif de Nantes. Le commissaire du gouvernement du tribunal administratif de Nantes a préconisé « l'annulation de la décision d'exclusion » mais en raison d'un vice de procédure seulement. Le jugement sera rendu le 15 janvier mais si le tribunal suit ses recommandations, l'hôpital nantais devra réintégrer l'infirmière... pour pouvoir la radier dans les règles de l'art.


Vos réactions...

HEUREUSE ANNEE

2009

N'hésite pas à visiter et à t'inscrire à ma nouvelle communnautés

pour FILLES et GARCONS...

ainsi qu'à ma communautés sur NANTES et le 44

Un p'tit vôte pour mon site...???
Merci.
Top classements des meilleurs blogs weblogs

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.

 **MAVERICK**


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article