Actu Nantaise * Lundi de Pentecôte :

Publié le par Maverick-Olivier

Lundi de Pentecôte : on bosse ou on chôme ?
 
Travaillera, travaillera pas ? En Loire-Atlantique, si les services publics sont fermés lundi,la situation dans le privé est plus contrastée.
 
 

Quid du lundi de Pentecôte dans le département ? Assistera-t-on à la situation confuse de l'an dernier, les uns travaillant, les autres manifestant ou faisant grève ? Peu probable que ce scénario se reproduise. S'il apparaît au niveau national que seulement 56 % des entreprises devraient travailler lundi prochain, en Loire-Atlantique la situation se complique suivant qu'on est salarié du secteur public ou privé.

Dans le public, pas de surprise majeure pour les salariés : le 5 juin sera un jour chômé. Si, depuis l'an dernier, liberté est laissée à l'employeur de décider de la journée de solidarité, on a tôt fait de s'arranger pour que ce ne soit pas la Pentecôte. Tentative d'inventaire.

Enseignement. Que les enfants soient scolarisés dans le public ou le privé, les établissements seront fermés, de la maternelle au lycée, selon les directives du rectorat. « Les enseignants rattraperont la journée sous forme de deux demi-journées de réflexion sur le projet d'établissement et l'insertion des jeunes dans la vie active pour les structures professionnelles », explique Isabelle Lerat, de l'inspection académique. Il appartient désormais aux parents qui travailleront ce jour-là de s'organiser pour faire garder leurs bambins : crèches, garderies et cantines seront fermées.

Collectivités. Repos aussi pour les salariés de Nantes Métropole, qui, comme un jour férié ordinaire, n'assureront pas leur service : seules les structures pour personnes âgées resteront ouvertes ainsi que les musées et équipements sportifs. La collecte des déchets ménagers et recyclables se fera par conséquent samedi aux heures habituelles. A Saint-Nazaire, les fonctionnaires municipaux profiteront de la « journée du maire » pour jouir d'un week-end prolongé.

Services publics. La direction de la SNCF ne prévoit aucune perturbation. « Que ce soit avant la journée de solidarité ou après, il n'y a rien de changé. Le fonctionnement sera normal, les trains continueront à rouler », assure-t-on. Dans l'agglomération nantaise, le réseau de transports en commun fonctionnera comme un service du dimanche, autrement dit allégé. Avis à ceux qui avaient l'intention de refaire leur carte grise : les locaux de la préfecture seront également fermés lundi. Même régime pour les bureaux de poste et la distribution du courrier

Mitigé dans le privé

Qu'on soit salarié d'une PME (Petite et moyenne entreprise) ou d'une grande entreprise, la situation varie au cas par cas. Difficile dès lors de dégager une tendance. On citera quelques exemples.

 Grandes surfaces. Leclerc Paridis (Nantes) sera fermé alors qu'Auchan (Saint-Herblain), le centre commercial Océanis à Saint-Nazaire (galerie et hypermarché Géant) et Carrefour Beaulieu (Nantes) ouvriront leurs portes. A l'image de ses deux concurrents, la direction de Carrefour justifie son choix d'ouverture par « la satisfaction du client ».

Entreprises. Dans les grandes entreprises, la situation est variable : à Airbus, les salariés travailleront comme un jour ouvrable tandis qu'Aker Yards SA (ex-Chantiers de l'Atlantique), à Saint-Nazaire, seront fermés. Du côté des PME, soit les salariés travailleront, soit ils profiteront du jour férié comme un jour de RTT. Mais là encore, rien n'est figé. La décision appartient à l'employeur. Pour l'entreprise de 60 salariés Sotec (matériel médical), basée à Nantes, ce sera la fermeture. « Nous n'avons pas le choix. On ferme car les transporteurs ne travailleront pas. On ouvrira une journée de plus au mois d'août », explique le chef d'entreprise Jean-François Gendron. Seule certitude, ce n'est pas de gaieté de coeur que les salariés du privé perdront au bout du compte une journée de travail. « On nous supprime un jour de congé ! », déplore Laurence Garino, de l'entreprise Fermeture de la Loire (Saint-Aignan-de-Grand-Lieu). Alors solidaires, oui, mais pas à n'importe quel prix !

** maverick ** 

Publié dans ** NANTES - 44 **

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article