Le tunnel du futur ouvre aujourd’hui...

Publié le par MAVERICK

Rueil-A 13 en quelques minutes même aux heures de pointe.
C’est la performance du nouveau tunnel de l’A 86.
Un ouvrage de conception complètement innovante.

Sauf contretemps de dernière minute, le tunnel de l’A 86 ouvrira bien ce matin à 6 heures, en toute discrétion avec un jour d’avance sur le calendrier prévu. Le préfet des Hauts-de-Seine, Patrick Strzoda, a signé hier l’arrêté donnant le feu vert à sa mise en service, mais dans un sens seulement : Rueil-Vaucresson dans un premier temps, afin de roder l’équipement durant les premières semaines.


Imaginez un cylindre de 10 m de diamètre et de 4,5 km de longueur, le tout à une profondeur sous terre atteignant jusqu’à 87 m… c’est le profil de ce tunnel révolutionnaire. Il représente en fait la première section de l’ouvrage en deux parties qui permettra, à terme, de boucler l’A 86 à l’ouest. D’une longueur de 10 km une fois achevé entre Rueil-Malmaison dans les Hauts-de-Seine et Jouy-en-Josas près de Versailles dans les Yvelines, il sera le tunnel le plus long réalisé depuis la catastrophe du Mont-Blanc en 1999.

La sécurité au coeur du projet

La première partie, qui s’ouvre donc ce jour, reliera Rueil à l’échangeur de l’A 13 au niveau de Vaucresson.
Ni moto ni poids lourds. Le concessionnaire, Cofiroute, en a décidé ainsi. Question de volume et de sécurité. Car la sécurité justement se trouve au coeur des enjeux du nouvel ouvrage. Il en a coulé de l’encre depuis le lancement du projet en 1999. La conception révolutionnaire du tunnel, baptisé le Duplex parce que construit pour accueillir les véhicules sur deux niveaux distincts, chacun d’une hauteur de 2,50 m, a soulevé son lot de questions et de craintes. « Il évite le croisement des véhicules en superposant les voies et gagne donc en sécurité », assurent ses concepteurs. Les voitures circulant dans le sens Rueil-Versailles rouleront sur le niveau bas, celles allant dans le sens Versailles-Rueil emprunteront le niveau supérieur.
L’an dernier encore, l’ouverture programmée en juin a été repoussée d’un an pour permettre de pratiquer les ultimes tests et contrôles de sécurité avant l’ouverture au public. Une ouverture « différée par souci de sécurité et par respect de nos clients », justifiait alors Pierre Coppey, PDG de Cofiroute, filiale de Vinci, concessionnaire de l’ouvrage, qui ajoutait : « Nous prendrons tout le temps nécessaire pour que la sécurité de chacun soit garantie… » Et si les critiques et réticences ont été nombreuses au départ, les professionnels de la sécurité semblent aujourd’hui s’accorder sur un point : tout a été fait, depuis, pour optimiser les conditions de sécurité des usagers… Capteurs, caméras, trappes, bouches d’aération, dispositifs de rideau d’eau, refuges, puits de secours… Le tout piloté depuis une salle de contrôle digne de la Nasa, et complété par une flotte de véhicules de secours, conçus spécialement et installés aux différents accès du tunnel… Rien ne manque. Même si, comme le souligne un spécialiste des secours : « Le risque zéro n’existe jamais. »
Reste la question du péage. Les 4,50 € demandés pour un passage aux heures de pointe pourraient en détourner plus d’un. Il est vrai qu’en échange, les automobilistes réaliseront en moins de cinq minutes un trajet qui leur prend aujourd’hui parfois plus d’une heure.

N'hésite pas à visiter et à t'inscrire à ma nouvelle communnautés

pour FILLES et GARCONS...

ainsi qu'à ma communautés sur NANTES et le 44

Un p'tit vôte pour mon site...???
Merci.
Top classements des meilleurs blogs weblogs

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
 **MAVERICK**

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article