Michael Schumacher n'a pas le moral

Publié le par MAVERICK

Photo F1-Live.com


C'est ''le moment le plus dur de ma carrière...''

Le septuple champion du monde de Formule 1
 Michael Schumacher,
qui a dû renoncer mardi à opérer son retour à la compétition en raison de douleurs au cou, a avoué mercredi qu'il vivait à travers ce renoncement
"le moment le plus dur"
de sa carrière.

"C'est le moment le plus dur de ma carrière et pour l'instant je ne pense pas à ce que je vais faire dans le futur",
a-t-il dit lors d'une conférence de presse à Genève où des journalistes lui demandaient s'il envisageait un futur come-back.

"Les spéculations en F1 sont naturelles, mais le fait est que je suis déçu de ne pas pouvoir faire ce que je souhaitais...
Voilà comment je me sens maintenant",
a ajouté l'Allemand, visiblement très déçu.

"Dès des le début, j'ai dit à Ferrari et dans l'opinion publique que j'étais à prêt à piloter, mais sous certaines conditions, à savoir avoir le temps pour constater si oui ou non, j'étais capable de conduire en course",
a-t-il rappelé.

Schumacher qui,
dans sa carrière, a remporté
91 Grands Prix,
devait remplacer son ami et ancien coéquipier,
le Brésilien Felipe Massa,
blessé lors d'un spectaculaire accident
durant les qualifications du GP de Hongrie à Budapest,
le 25 juillet.

Malheureusement l'Allemand, 40 ans, a été contraint de renoncer à participer au prochain GP, celui d'Europe à Valence (Espagne) en raison de douleurs persistantes à la nuque,
séquelles d'une chute à moto,
sa nouvelle passion depuis qu'il a arrêté la F1 en 2006.

"Les conséquences de son accident de moto sont les plus importantes que Michael a jamais eu dans sa carrière",
a révélé à ce propos Johannes Peil, son médecin personnel, lors de la même conférence de presse.

Schumacher avait été victime de fractures à la base du crâne,
 "un endroit pas plus gros que l'ongle d'un pouce sur lequel repose tout le crâne",
a précisé le médecin.

Il avait aussi
eu une vertèbre et une côte brisées.
S'il est guéri aujourd'hui, il ressent toujours des douleurs au niveau de la nuque, rédhibitoires pour piloter une Formule 1 et qui se sont manifestés après ses premiers tours de piste au volant d'une Ferrari F2007 sur le circuit de Mugello.

"Les douleurs étaient si fortes qu'elles pouvaient m'empêcher de piloter",
a révélé
"Schumi"
qui a précisé n'avoir aucun souvenir de son accident de moto.

Son médecin a assuré qu'il était,
hormis les conséquences de sa chute,
dans une
forme physique parfaite.

Le baquet vacant de Massa sera finalement occupé lors du prochain Grand Prix d'Europe, le 23 août à Valence, par l'Italien Luca Badoer, pilote de réserve de la scuderia.

"Luca est encore depuis plus longtemps que moi chez Ferrari. Il est celui qui connaît le mieux les ingénieurs, l'écurie, c'est la solution la plus logique et celle qui avait été envisagée d'entrée si je ne pouvais pas donner un coup de main à l'équipe",
a insisté
Schumacher.

"Ce qui me désole, plus que mon sort personnel,
c'est que je ne peux aider mes amis de Ferrari"
, a-t-il conclu.

N'hésite pas à visiter et à t'inscrire
à ma nouvelle communnauté


SEXY
pour FILLES et GARCONS...

ainsi qu'à ma communautés
sur NANTES et le 44

Un p'tit vôte pour mon site...???
Merci.
Top classements des meilleurs blogs weblogs

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
 **MAVERICK**

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article