Actu Loire Atlantique * Ils fêtent leur braquage au bar du coin

Publié le par Maverick-Olivier

 

Ils fêtent leur braquage au bar du coin
Samedi, deux jeunes de 19 ans braquent une supérette de Nozay. Hier, à Nantes, ils ont écopé de 24 et 12 mois de prison, dont 8 et 4 mois ferme.

« Comme un délire dans ma tête. » C'est ainsi que Yohann (appelons-le ainsi) explique son geste devant le tribunal correctionnel de Nantes. Samedi 28 octobre, vers 18 h, il est ivre. Il demande à son amie de lui confier son couteau suisse. Muni de cette arme, il se fait remettre le contenu des deux caisses de la supérette Le Mutant à Nozay (Loire-Atlantique). Les deux emportent la somme de 650 €. Pour fêter leur coup, ils s'offrent un whisky au bar du coin, où les gendarmes vont les cueillir.

Maçon intérimaire, Yohann dispose d'un revenu régulier mais explique qu'il avait besoin d'argent « pour passer un bon week-end ». Fanny (prénom d'emprunt) a 19 ans comme lui. Elle vit chez ses parents et fait les saisons de maraîchage. « J'étais au courant du projet de Yohan mais je n'y ai pas cru. Ensuite, je l'ai accompagné dans sa fuite pour ne pas avoir à le dénoncer. » Pour la procureure de Nantes, Fanny est certes d'une grande naïveté, mais « sur fond d'entente préalable. Elle a prétexté l'achat d'un paquet de cacahuètes pour faire ouvrir la caisse, moment que choisit son ami pour mettre le couteau sous la gorge de la caissière. Elle aura assez de présence d'esprit pour empocher la monnaie de son achat. » Aucune excuse objective, estime la procureure, qui met en balance « la peur infligée aux autres » et l'objectif d'une jouissance immédiate sur le mode du « tout, tout de suite ».

L'avocate de Yohann plaide contre les apparences : « Non, il n'est pas cet hurluberlu un peu punk qu'il semble être, mais un garçon mort d'angoisse pour la peine qu'il va causer à sa mère. » Fanny ? « Une paumée un peu zonarde placée devant le fait accompli », estime l'avocat de la jeune fille.

 

 

Face à ces arguments, le président prononce un verdict lourd : Yohan est condamné à vingt-quatre mois d'emprisonnement dont seize mois avec sursis, avec deux ans de mise à l'épreuve. Quant à son amie, elle fera quatre mois de prison ferme (douze mois dont huit avec sursis).

Daniel MORVAN.

** maverick **

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article