Actualité Loire-Atlantique 44 * Franchir l'estuaire : l'urgence de savoir où ?

Publié le par Maverick-Olivier

 

 Actualité Loire-Atlantique

Franchir l'estuaire : l'urgence de savoir où ?

Deux hypothèses : à l'est ou à l'ouest de Paimboeuf. Usagers et élus locaux ont besoin de le savoir très vite. Le conseil général pourrait trancher l'an prochain.

 

Le comité de pilotage sur le franchissement de l'estuaire, créé en 2004 par le conseil général, a présélectionné deux tracés pour traverser la Loire. À l'est de Paimboeuf (vers la zone d'activités du Carnet) et à l'ouest, entre Paimboeuf et Corsept.

En 2005, 9,8 millions de véhicules ont emprunté le pont de Saint-Nazaire. Soit 25 600 véhicules par jour hors saison, et 33 570 l'été. Il est saturé. :Franck Dubray

En 2005, 9,8 millions de véhicules ont emprunté le pont de Saint-Nazaire. Soit 25 600 véhicules par jour hors saison, et 33 570 l'été. Il est saturé.

 

Vendredi soir, à Saint-Brévin, lors d'une réunion publique sur le franchissement de l'estuaire, André Barreau, le maire de Saint-Viaud, a pressé le pas : « Nous avons besoin qu'on localise ce futur franchissement au plus vite, pour permettre aux communes d'orienter leurs développements locaux. » Difficile d'établir un plan local d'urbanisme sans savoir si le pont (ou le tunnel) passera ou non dans la commune.

Les usagers du pont de Saint-Nazaire relaient cette même demande. « Vite, vite, qu'on nous dise quel fuseau est retenu. Il est temps de prendre des décisions sur l'implantation et les accès », surenchérit Jean-Pierre Gournay, président de l'association « Pour un 2e pont ». Il espère cette annonce « avant fin 2006 ».

La balle est dans le camp du Département, maître d'ouvrage. Yanick Lebeaupin, conseillère générale de la majorité, a compris le message. « Oui, il faut localiser ce franchissement dès 2007. C'est important pour définir les sites à préserver, les futures routes à construire et les zones d'habitat. » C'est une promesse ? Une décision si coûteuse peut-elle être prise une année chargée en élections ?

Une préférence à l'ouest de Paimboeuf

L'association brévinoise « Pour un 2e pont » a sa préférence. « Ce franchissement doit être au plus près de Saint-Brévin. Trop loin, il n'aurait aucun intérêt. Pour rejoindre Saint-Brévin et Saint-Nazaire, un franchissement entre Paimboeuf et Corsept allongerait le trajet de 58 km, aller et retour. Le tracé à l'est allongerait le parcours de 80 km. Le scénario à l'ouest de Paimboeuf est donc la meilleure solution pour répondre durablement aux problèmes et incertitudes qui pèsent sur le pont de Saint-Nazaire. »

Le futur franchissement est inscrit à la directive d'aménagement du territoire du Département, approuvée par le Conseil d'État en juillet. Les ministres des Transports et de l'Aménagement du territoire ont reçu l'Association des élus pour le franchissement. Une inscription au schéma interministériel d'aménagement du territoire est envisagée. La clé pour accélérer le processus. Philippe Boënnec l'a affirmé : « Les élus locaux, sans esprit partisan, continuent leur rôle de lobbying auprès des ministères. » La pression, voire l'acharnement, de l'association d'usagers Pour un 2e pont se poursuit aussi.

Christophe JAUNET.Ouest-France

** maverick **

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
ha ces ponts touours impresionnant a passer <br /> bonne journée et gros bizous
Répondre
M
Hello Vitany....<br /> Merci pour ta visite et ton commentaire...<br /> Tu as raison,celui là , c'est le pont de St NAZAIRE.....<br /> Impressionnant , autant à regarder , qu'a traverser et de plus , il est beau !!!<br /> Maverick